cours de danses latines Toulouse - cours de danses de société Toulouse

Cours de Danse Jean-Yves Bullones

Du Loisir à la Compétition – Danses de société & danses latines – Toulouse

Danses pratiquées


Les Danses de Société

Il y a trois façons de pratiquer la danse de société.
•En dancing, dans les bals et les soirées pour le seul plaisir du grand public, c’est ce que les Professionnels baptisent la « Social Danse ».
•En École de Danse, pour le plaisir d’une danse bien construite, pour le bonheur de la comprendre, pour la musique, pour oublier ses soucis quotidiens, pour s’intégrer à des groupes sains et dynamiques, pour sortir de sa solitude, pour la richesse du contact humain.
*En compétition, ce qui requiert l’apprentissage de figures imposées, d’enchainements originaux et exige de nombreuses heures d’entrainement. La compétition est composée de dix danses exécutées dans le monde entier et classées en deux groupes :

.

Les Danses Standard

La valse Anglaise

C’est la forme moderne de l’ancien Boston. Cette danse eut un grand succès à partir de 1874 grâce à la façon de glisser sur le plancher. Mesure à trois temps, c’est une valse lente. La Valse anglaise permet aux couples de montrer un ensemble de variations parmi les plus romantiques et les plus élégantes.

.

Le Tango

Cette danse, d’origine Espagnole a été introduite en Argentine par les Gitans, mais la musique du Tango a été popularisée par un Toulousain Carlos GARDEL. Au début cette danse se pratiquait entre hommes dans les bas-fonds de Buenos Aire. Elle a ensuite été européanisée pour devenir une danse populaire qui se pratique en compétition depuis plus de 30 ans.

.

Le Slow Fox

C’est une danse d’origine américaine apparue en Europe après la guerre mondiale grâce à la musique de jazz. Ce sont les Anglais qui lui donnèrent sa structure actuelle : allure toujours mouvante et fluide, sans temps d’arrêt et permettant de grandes évolutions autour de la piste.

.

Le Quick Step

Né quelques temps après le Slow Fox, le Quick Step a mis une grande animation dans les salles de bal en même temps qu’apparut le CHARLESTON : ces deux danses sont rythmiquement assez proches l’une de l’autre. En compétition, les couples se servent à la fois de pas chassés et de pas de Charleston. Cela fait du Quick Step une danse très dynamique et sautillante.
* La Valse Viennoise
D’origine autrichienne, la valse a été revue et corrigée par l’école Anglaise. Elle diffère de la valse Musette qui se pratique en pivotant sur place, par la propulsion qu’elle nécessite. Malgré son petit nombre de figures, c’est une danse techniquement très difficile.

.

Les Danses Latines

La Samba

La Samba est la danse latino-americaine par excellence. C’est une danse pleine de joie de vivre et de tempérament. Dans son pays natal qu’est l’Amérique du Sud, les danseurs se laissent souvent entrainer jusqu’à l’extase par ces rythmes endiablés, comme au Carnaval de Rio à l’occasion duquel toutes les écoles de danse descendent dans la rue pour danser la Samba. Si les Européens ont adapté la Samba à notre mentalité plus réservée, des mouvements de corps typiques tels l’accentuation du travail des hanches et l’action constante du rebondissement au niveau des genoux, donnent à cette danse tout son attrait. La Samba est devenue populaire en Europe, en tant que danse de société, vers 1948.

.

Le Cha-Cha-Cha

Le Cha-Cha-Cha est né à Cuba en 1954, il s’est développé à partir du Mambo, et c’est pourquoi c’est une danse assez rapide. Il est très vite devenu dans toute l’Amérique, la première danse à la mode. Importé en Europe vers 1956 son succès foudroyant en a fait une  danse de société très appréciée.

.

La Rumba

La Rumba est la plus « reposante » et aussi la plus ancienne des danses latino-américaines. Bien qu’étant connue sous diverses formes : lente, moyenne ou rapide, la Rumba dansée en Europe est la plus lente dite « Rumba-Boléro ». Elle a été introduite en Europe dans les années 30. Grâce à la lenteur de sa musique, la Rumba permet au couple de laisser éclater ses qualités d’acteur en mimant sur la piste une danse de l’amour.

.

Le Paso-Doble

Le Paso-Doble est depuis le XVIIIe siècle l’expression employée pour une marche d’Infanterie rapide. Il fait partie des danses de compétition depuis 1945. Il était à l’origine une danse Espagnole. C’est pourquoi, une bonne interprétation de cette danse veut que le danseur se comporte en Torero et qu’il dirige la danseuse comme si elle était la « cape » destinée à attirer le taureau. Le danseur doit donc paraître fier et sûr de lui.

.

Le Jive

C’est la seule danse qui porte tant de noms différents, Be-Bop, Boogie, Rock’n’Roll, Jive selon les époques, les modes et le développement de la musique de la musique de Jazz. Cette danse a commencé au temps du Swing vers 1930. Des compositeurs et arrangeurs célèbres, tels Glen Miller, Count Basie ou Benny Goodman, ont égalisé les accents musicaux en un rythme à 4 temps qui, joué de plus en plus durement, est devenu le rythme mécanique de notre Rock. En Europe et surtout en Angleterre, le monde traditionnel de la danse a mis longtemps à accepter ce nouveau style. Sur l’instance de la jeunesse, le Boogie a été intégré aux danses officielles et transformé en Jive. L’apogée de cette danse n’a eu lieu qu’après 1945. Dans les années 1970, le Jive a connu une renaissance dans les écoles spécialisées dans cette discipline(Rock sauté, Rock acrobatique). La fièvre du Rock’n’roll a déjà fait le tour du monde.